Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Histoire d'en poudre

Top articles

  • Le printemps. Arboretum de Chatenay-Malabry.

    20 avril 2015 ( #Flâneries )

    L'Arboretum de Chatenay-Malabry, au sein de la Vallée aux Loups, est un de mes lieux de prédilection en région parisienne. Pour ce parc romantique où ont été réunis les plus merveilleuses essences d'arbres et de plantes, je donne aisément tout Versailles,...

  • Rochefort sur Loire et alentours.

    09 avril 2015 ( #Flâneries )

    Tapi au pied de son église monumentale, le village de Rochefort sur Loire, ou plutôt serait-il plus proprement appelé sur Louet, du nom du bras de Loire dans lequel il se mire, fut le théâtre d'une des aventures poétiques les plus émouvantes du siècle...

  • Vlaminck à Rueil-Malmaison.

    17 avril 2015 ( #Peinture )

    Belle rétrospective Maurice de Vlaminck à Rueil-Malmaison. Une quarantaine de toiles accrochées dans l'Atelier Grognard non loin du château. Peintures violentes, pleines de force et de vitalité, émanant d'un esprit indépendant à l'origine de plusieurs...

  • Les jardins Albert Kahn à Boulogne.

    18 juin 2015 ( #Flâneries )

    On est là dans une sorte de jardin d'Alice. Il n'y a pas, en région parisienne, de jardin plus merveilleux. Je n'en restitue, ici, qu'un petit aspect. Le lieu [eût-il été dix mille fois photographié !] ne se livre pas facilement au photographe. Il est...

  • Le Roi Virgule.

    30 octobre 2014 ( #Poésie )

    La première version de ce poème date de 1985 ou 86. Je me souviens qu'il m'avait attiré quelques moqueries de la part d'amis auxquels je m'étais aventuré à le lire. Il était encore très imprégné du climat des contes d'Edgar Poe, mais j'avais un projet...

  • L'oeuvre méconnue de Paolo Pizzaiolo.

    31 octobre 2014 ( #Peinture )

    Peintre italien de la fin du XIX°/début XX° siècle, Paolo Pizzaiolo est (avec Claude Monet, le Monet des jardins de Giverny à la vision brouillée par une cataracte, dit-on), considéré, sinon comme un des pères, du moins, un des précurseurs de l'art abstrait....

  • Un procès pour l'éternité (fable approximative).

    02 novembre 2014 ( #Contes )

    Or, voici que sur l’air (vérité et mensonge) de : PO ET ZI BOUM BOUM ! PO ET ZI BOUM BOUM ! PO ET PO PO ET PO PO ET ZI BOUM BOUM ! PO ET ZI BOUM BOUM ! S’avançait Majestueux le Prince D’un beau peuple de cornichons. Pourpre des rideaux lourds sur le velours...

  • Le cochon (conte improbable).

    02 novembre 2014 ( #Contes )

    Le Cochon dansait dans les soirées mondaines. D'où venu ? Nul ne le savait. Il entretenait le mystère et l’on finit par s’habituer à ses réponses évasives. Le flou dont il entourait sa présence avec une habileté appréciée de tous, lui conféra bientôt...

  • Tombeau pour un narcisse.

    03 novembre 2014 ( #Poésie )

    Ce soir, le roi Pilouface s’ennuie à la fenêtre du suicide. O le rouge des géraniums pendu sur le vide qui baille ! On lui voit le fond de la gorge et ce fond arrache ses yeux à leur orbite. C’est une angoisse en ses voiles flottants, c’est un vertige,...

  • Le roi Mot. (Ebauche)

    06 novembre 2014 ( #Contes )

    Comme les lettres sur la page, la foule se pressait au passage du roi Mot. O le roi majestueux ! le roi prestigieux ! et même prestidigitateur sans avoir besoin d'un moteur. - Majestueux, majestueux, c’est vite dit, s’esclaffa Monsieur Conérien, en enfonçant...

  • La plage.

    04 novembre 2014 ( #Poésie )

    Derrière les pins la lande est un peu chauve. Des herbes jaunes clairsemées, des chardons bleus. Les bourdons et les mouches. Pour arriver jusqu'à la plage, il faut traverser le courant variable d'Huchet pareil au Styx avec une peau noire et froide, un...

  • Histoire d'en poudre - 2.

    09 novembre 2014 ( #Poésie )

    MAUVAIS DÉBUT La terre enfin me couvrira. – Oh, eh, la chanson éternelle, le pré de mon adolescence. Viens ma barque égyptienne ! Poème, roman, film, tableau, statue, qu’ils se souviennent. Un vase façonné pour la bulle de mon ego. De l’or et des bijoux,...

  • Histoire d'en poudre.

    08 novembre 2014 ( #Poésie )

    Histoire d'en poudre, qui a donné son nom à ce blog, est un petit recueil d'une vingtaine de poèmes écrits entre 1995 et 2000. Je le dis à tout hasard, s'il il a quelqu'un dans la salle ! :o) SYMBOLE Avec le manche d’un balai, j’ai cogné au plafond pour...

  • Histoire d'en poudre - 4.

    11 novembre 2014 ( #Poésie )

    MES ÉTATS D’ÂNE Hi han ! Hi han ! Fait ma pensée. Et je la vois qui voudrait galoper dans les prés endormis de ma chambre. Moi, qui connaît mieux que personne cette histoire de qui fait l’ange comme on ne la dit plus, je cherche un liant. Quelque chose,...

  • Flânerie.

    11 novembre 2014 ( #Flâneries )

    Paris 13°, les nouveaux quartiers. Je n'ai pas la prétention d'être un photographe, mes clichés sont du genre carte postale sans en posséder la perfection technique, mais, quand le temps s'y prête, j'aime bien au cours de mes flâneries me laisser porter...

  • Histoire d'en poudre - 5.

    12 novembre 2014 ( #Poésie )

    MA VIE SANS MOI Ma vie, mon vin, maintenant je te Berce O doucement très doucement il faut bien que je me maîtrise Oui je connais ma vie ma maladresse et les égarements parfois de mes gestes brutaux Et je pourrais te renverser. Ah te renver- ser mon vin,...

  • Histoire d'en poudre - 6.

    12 novembre 2014 ( #Poésie )

    DEUX PETITES CUILLÈRES DANS LA BOUILLIE Les gens toujours veulent vous obliger. Ils vous voudraient bien ce qu’ils sont : une botte de radis, un kilo de carottes, un cri de corbeau sur une gouttière, une enseigne de pharmacie sur un trottoir d’hiver ou...

  • Histoire d'en poudre - 7.

    13 novembre 2014 ( #Poésie )

    LES AILES DÉCOUSUES Le vent qui tourne les talons Miettes ma vie, etc. L’oiseau qui la picorera, Je l’étendrai tout de son long. - C’est à toi cette vie qui traîne ? Tu pourrais ranger tes affaires ! - Maman, toutes les étagères Des armoires sont déjà...

  • Histoire d'en poudre - 9.

    15 novembre 2014 ( #Poésie )

    INFRA-BIOGRAPHIE Nuages déchirés aux grilles de la cour, Cris de joie sourds, et maintenant la balançoire Accrochée aux poteaux grinçants de la mémoire Sous le rosier grimpant à se rompre le cou. Rage qui dessina longuement la fissure. A peine si tu percevais...

  • Histoire d'en poudre - 10.

    16 novembre 2014 ( #Poésie )

    LINGE SALE Cet après-midi je suis allé à la laverie. Cet endroit semble une œuvre de Jean-Pierre Raynaud avec ses objets rouges mais sans joie jurant sur des blancheurs de carrelage. J’ai mis le linge dans la machine et je me suis assis. J’ai regardé...

  • Histoire d'en poudre - 11.

    17 novembre 2014 ( #Poésie )

    LAND ART J’ai gagné au loto. J’ai acheté une île. Par bateau j’y fais parvenir des carcasses d’auto. Au début, je posais artistiquement les épaves entre les arbres des forêts, dans les bosquets, dans les clairières, sur les terrasses. Puis la place vint...

  • Histoire d'en poudre - 13.

    20 novembre 2014 ( #Poésie )

    APPROCHEZ LES MICROS Qu’est-ce que ça peut dire un homme écrasé ? - Qu’est-ce que tu peux dire, eh ! homme écrasé ? D’en haut, je vois la lèvre qui frémit. Elle voudrait s’ouvrir à la parole, corolle d’une fleur possible, ô poésie ! Un petit doigt se...

  • Histoire d'en poudre - 14.

    21 novembre 2014 ( #Poésie )

    SAGESSE Je me souviens de ma sagesse, du lourd silence qui accabla mon âme, de la contemplation de la béance, de la vacuité dans mon cœur, de ma peau desséchée. Cela dura une seconde ! La première herbe qui poussa dans ce désert, je l’ai bouffée. Puis...

  • Histoire d'en poudre - 15.

    22 novembre 2014 ( #Poésie )

    BAL DES PETITES SOUFFRANCES Il arrive dans la journée, dans l’une de ces innombrables journées ordinaires, dans la fusée précipitée contre la mort - n’est-ce pas - de ces désolantes journées, que je vous perde, conscience de mon corps fragile et amour...

  • Histoire d'en poudre - 16.

    22 novembre 2014 ( #Poésie )

    A PEINE ET PRESQUE A peine se sont-ils écrits que je ne comprends rien, plus rien à mes poèmes. Ils ne sont plus, comme traduits d’une autre langue, qu’une suite de mots plutôt mal aboutés et cahotants qui vont leur train sans moi. Qui m’abandonnent sur...

1 2 3 4 5 6 > >>