Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Histoire d'en poudre

Le printemps. Arboretum de Chatenay-Malabry.

20 Avril 2015 , Rédigé par Merode Vercelli Publié dans #Flâneries

Le printemps. Arboretum de Chatenay-Malabry.

L'Arboretum de Chatenay-Malabry, au sein de la Vallée aux Loups, est un de mes lieux de prédilection en région parisienne. Pour ce parc romantique où ont été réunis les plus merveilleuses essences d'arbres et de plantes, je donne aisément tout Versailles, Vaux le Vicomte, Champs sur Marne, et tous les horribles jardins à la française ! Au reste, à l'origine, ce parc était un jardin à la française, [peut-être appartint-il au sinistre Colbert ?], qu'au cours de l'histoire, un de ces propriétaires eut l'heureuse idée de déranger. Les roides canaux sont devenus étangs jouant des hanches entre une nature savamment réorganisée sur la mode sensuel, érotique, gentiment mystérieux, dans un ordre aléatoire ménageant les plus charmantes et variées perspectives, tandis qu'était planté tout ce que la nature a produit de beau et d'enchanteur. Le domaine n'est pas immense pourtant. Sans se presser, du bout de la canne, le tour est effectué en une heure. Mais quelle fête pour l'oeil ! Que de merveilles de la nature concentrées en un si petit espace. Et certes, il se trouvera des esprits chagrins pour trouver, qu'après tout, un arboretum n'est qu'un zoo végétal ! Que toutes ces compositions n'ont rien de naturel. Qu'on y est comme chez le fleuriste. Soit ! L'homme a fait bouger les lignes de la nature. Il faut faire avec. Cela s'appelle, la civilisation. Parfois, souvent, il a dégradé la nature. Parfois, comme ici, il l'a sublimée. Oui, cet arboretum est une oeuvre humaine, c'est un poème végétal. Il faut le vivre comme tel. Une sorte de sonnet nervalien en fleur. Je le vis ainsi. C'est à ce parc que je dois d'avoir découvert mon amour des arbres.

Le printemps. Arboretum de Chatenay-Malabry.
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article