Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Histoire d'en poudre

Histoire d'en poudre - 20.

26 Novembre 2014 , Rédigé par Merode Vercelli Publié dans #Poésie

Histoire d'en poudre - 20.

LES CHALEURS DE L’ÉTÉ SOUS NOS LOURDES PERRUQUES

Des fois, je crie, je crie, je crie
à m’en faire éclater la parole !
C’est puéril, ça ne sert à rien,
je m’en fous c’est pour décrocher

le Christ qu’ils ont laissé cloué sur
sa croix au fond de mon crâne.
Des fois, je vais au cinéma. Je vois
des seins, je vois du sang et des

vies inimaginables. Tout l’art consiste
à faire le départ entre le jeu, le je et
l’autre. Des fois, je me rends au
bureau pour y rencontrer des esclaves,

et comme un cochon je me vautre
dans mon esclavage particulier.
Des fois, je suis chez moi tout seul.
Je peux écrire ou me branler, ou me

regarder dans la glace, ou changer
les meubles de place. Quatre murs
demandent de l’art ! Parfois je me
fais des grimaces. J’écarquille les

yeux, je me tire la langue avec mes
mains aux tempes comme des bois
de cerf que je fais pivoter. Puis je
songe à mon âge qui ne m’attend

pas. Alors je me roule et je m’enve-
loppe dans mes draps sales comme
un linceul jusqu’à ce que la poésie
demande grâce.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article