Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Histoire d'en poudre

Histoire d'en poudre - 13.

20 Novembre 2014 , Rédigé par Merode Vercelli Publié dans #Poésie

Histoire d'en poudre - 13.

APPROCHEZ LES MICROS

Qu’est-ce que ça peut dire un homme écrasé ?
- Qu’est-ce que tu peux dire, eh ! homme écrasé ?
D’en haut, je vois la lèvre qui frémit. Elle voudrait
s’ouvrir à la parole, corolle d’une fleur possible,

ô poésie ! Un petit doigt se crispe. La tête oscille sur
un côté et le sang qui opprime, le sang qui étouffe,
le sang couleur de fruit confit vient à couler.
Je crois qu’il voudrait nous parler du béton,

de la loi, de la peur, de la plume qui l’écrasa. Mais,
il ne dit rien. Doucement la paupière s’affaisse sur
le globe glacé de l’œil dont l’étincelle s’est figée
en un point de départ. Et il s’en va.

Sur place, il s’en va, car l’idée du voyage, au fond,
lui est indifférente comme la fleur de la parole. Sur place,
il s’en va. C’est à dire qu’il rentre en lui-même mieux
que l’escargot. Béton, loi, peur ou prose, poussière

ou lourde caisse, soleil ou pluie ou vent ou neige,
avec ou sans chemise, comme toujours, partant,
on s’enveloppe dans la soie de soi-même, dans la soie
grise aux reflets mauves et d’absence de soi-même.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article